Devenir nettoyeur de scène de crime

Un nettoyeur de scène de crime est, avant tout, un professionnel qui doit faire face à la mort en gardant un sang-froid. Vêtu d’une combinaison et doté de fourniments alambiqués, il est chargé de l’antisepsie et de la désinsectisation du lieu concerné. Mais comment devenir nettoyeur de scène de crime ? Les informations sur cette page !

Ce qu’il faut pour devenir nettoyeur de scène de crime

Avant tout, sachez que vous devriez bénéficier d’une formation vous permettant de connaître les agents pathogènes transmissibles par le sang. Il vous faut être en connaissance également qu’aucune éducation formelle est nécessaire pour être nettoyeur de scène de crime. Néanmoins, des cours et manuels sont disponibles en ligne. Ensuite, vous devriez vous assurer d’avoir été vacciné contre l’hépatite B tout en continuant à évaluer votre état de santé auprès d’un médecin. Sachez qu’un professionnel de nettoyage décès peut être exposé à divers types de déchets (drogue, aiguille et autres). Si vous avez rempli les conditions susmentionnées, vous pourrez commencer à réfléchir à faire partie des « professionnels de la mort ». Vous pourrez alors intervenir dans une scène de crime, scène de la mort ou encore dans un nettoyage de zones de déchets biotiques risqués.

Les fonctions d’un spécialiste d’un nettoyage décès

Vêtu de masque, de combinaison et équipé de produits typiques et d’outils ultra-perfectionnés, un nettoyeur de scène de crime est un travailleur « pas comme les autres ». Il intercède en fin de chaîne pour assurer le nettoyage des lieux après le passage des forces de l’ordre ou des enquêteurs. Il est tenu de respecter rigoureusement des procédures d’hygiène et de sécurité. Le nettoyage décès est un travail dans lequel tous les détails comptent et avec lequel rien ne doit résister au professionnel. S’attachant à la tâche fréquemment en équipe de deux, les nettoyeurs de scènes de crime assurent le ménage, traquent les fluides damasquinés et les salissures de sang. Ils arrangent et poussent les meubles, en vue de mettre de l’ordre, sans pour autant oublier d’éliminer les insectes et de dépoussiérer avec des produits spécifiques. Au retour du propriétaire ou de la famille du défunt, tout serait alors nickel.

Qualités requises pour devenir nettoyeur de scène de crime

Il faut une assurance à toute épreuve et un psychique de fer pour œuvrer dans le domaine de nettoyage de scènes de crime où les conditions sont fréquemment insupportables. Une aptitude à savoir régir ses émotions, à prendre beaucoup de recul est ainsi essentielle. Draconien, droit et minutieux, l’expert en nettoyage décès possède une habileté manuelle. Délicat et habile, il sait honorer les instructions et travailler en groupe. Le professionnel doit autant avoir de l’empathie et de la compassion, principalement au moment de rencontrer les familles. Au sujet des rémunérations d’un nettoyeur de scène de crime, celles-ci varient d’une entreprise à une autre et, bien évidemment, selon l’expérience de la personne. En moyenne, le professionnel peut percevoir 1 600 € bruts mensuellement et davantage en fin de carrière. En freelance, il est payé plus profitablement à la mission.